LAMASTRE (07) – Une maison partagée pour personnes âgées isolées (en cours d’acquisition)

Caritas Habitat fera l’acquisition en début d’année 2022 d’une maison de 400m² à rénover, en plein centre bourg de Lamastre en Ardèche, afin d’y développer une colocation pour personnes âgées.

En partenariat avec l’association Encour’âge, le projet de maison partagée vise la création d’une colocation de 8 chambres destinée à accueillir des personnes âgées de plus de 60 ans et ne nécessitant pas de soins médicaux lourds. Chaque locataire dispose de sa chambre privée meublée par ses soins, et partage toutes les autres pièces : salon salle à manger, cuisine, bibliothèque, buanderie.

L’association assurera la coordination et l’animation de la maison, l’objectif étant de maintenir l’autonomie des personnes âgées en favorisant leur implication dans la gestion de la vie quotidienne et dans les tâches qui y sont liées ainsi que dans toute activité qui donne du sens à leur vie.

La maison partagée lutte contre l’isolement et la précarisation des personnes âgées et propose une alternative aux établissements d’hébergement.

MONTREUIL (93) – Coliving solidaire (en cours d’acquisition)

En octobre 2021, Caritas Habitat a signé avec le promoteur Green Eco Promotion le contrat de réservation pour l’acquisition de 13 logements sociaux à Montreuil. La résidence accueillera de jeunes séniors désireux de partager une vie commune et solidaire grâce à l’hébergement de personnes en difficulté dans deux logements réservés à cet effet.

Le projet comprend 13 studios autonomes avec salles de bain et kitchenette, ainsi que des espaces communs généreux – salon salle à manger, cuisine, espace bureau, buanderie – qui permettront aux habitants de construire une vie partagée.

En construction bois, le bâtiment sera respectueux de l’environnement tant sur le mode constructif que sur les enjeux de maîtrise des consommations pendant son exploitation.

NORMANDIE et BOURGOGNE – Caritas Habitat s’engage pour l’insertion des détenus (en cours d’étude)

Le mouvement Emmaüs, en collaboration étroite avec la direction de l’administration pénitentiaire porte ce dispositif national d’essaimage de la ferme de Moyembrie dans l’Aisne (02). Ce dispositif d’essaimage prévoit la création de 60 places d’accueil d’ici 2023. Caritas Habitat s’engage pour l’insertion des détenus, en étudie deux projets de fermes en Normandie et en Bourgogne prévoyant la création de 32 places d’hébergement environ.

Caritas Habitat soutient ces projets et étudie deux projets de fermes en Normandie et en Bourgogne prévoyant la création de 32 places d’hébergement environ.

Cette structure atypique est un lieu de vie et de travail pour se reconstruire après la prison. Véritable « SAS » pour préparer sa liberté, les fermes disposent d’environ 20 places d’accueil et propose un hébergement, un emploi autour d’activités agricoles ainsi que d’un accompagnement socioprofessionnel global et renforcé.

Les personnes accueillies sont des sortants de longues peines de prison, dans le cadre de la mesure judiciaire du placement hors les murs. Ce modèle repose sur un ancrage territorial fort et dans un environnement multipartenarial.

Caritas Habitat s’associe au plaidoyer du Secours Catholique – Caritas France qui a rédigé  25 recommandations pour sortir du cercle vicieux Prison – Pauvretés dans un rapport paru en Septembre 2021.

 

Reportage et Regards sur ce dispositif :  

 

LANNEMEZAN (65) – Caritas Habitat étudie la création d’une maison de répit (en cours d’étude)

Caritas Habitat étudie, en partenariat avec une association spécialisée dans l’accompagnement de personnes atteintes de Troubles du Spectre de l’Autisme, la mise en œuvre d’une Maison de Répit Vacances pour héberger via des séjours courts les familles et proches de personnes ayant tout type de handicap.

La volonté de l’association est de pouvoir proposer une offre de répit qui soit une réponse aux attentes et besoins des aidants-aidées : offrir des temps de répit dans un cadre rassurant et sécurisé pour se ressourcer, partir ensemble loin du quotidien pour mieux se retrouver, avoir des temps de partage et recevoir informations et conseils.

En France, plus de 8 millions de personnes aident un proche malade ou handicapé. Un soutien qui peut littéralement bouleverser le fonctionnement de la famille entière, et mener à l’épuisement.

  • Avec l’amélioration des diagnostics et le vieillissement de la population, le nombre de malades dans l’hexagone explose.
  • Atteints de pathologies plus ou moins lourdes, certains patients devront alors s’astreindre à des traitements quotidiens jusqu’à la fin de leur vie.
  • Pour autant, les hôpitaux prennent de moins en moins en charge les malades, se dédiant davantage aux interventions les plus pointues.
  • Ce sont donc les proches qui prennent le relai, pas toujours préparés aux difficultés qui les attendent… aidés à domicile par des soignants

Enfant/adulte handicapé physique et/ou mental (naissance ou accident) malades Alzheimer, cancer, … le temps long de la maladie impacte très fortement la vie de la famille et sur tous les plans : professionnel, physique, psychologique, etc.

Des solutions de répit sont proposées en France aux malades et aux proches pour déconnecter d’un quotidien souvent lourd, Caritas Habitat participe à l’élargissement de cette offre.

MARSEILLE (13) – Pension de famille Cités Caritas (en cours d’étude)

L’acquisition d’une pension de familles de 25 logements dans le cadre d’un projet résidentiel développé par PrimoSud et Eiffage Immobilier (acquisition en VEFA) va permettre l’insertion par le logement de publics démunis.

Ce projet s’intègre dans la politique du logement d’abord et de la lutte contre le sans-abrisme en accueillant des personnes cumulant un certain nombre de fragilités: faible niveau de ressource, situation d’isolement, parcours chaotique et difficultés de santé, voir psychologique ou psychiatrique. L’originalité et la pertinence de ce projet tient à la mise à disposition de compétences dédiées à l’accompagnement de ces publics vulnérables.

La pension de famille sera gérée par les Cités Caritas.

Ce projet s’inscrit dans le partenariat avec Nexity Non Profit, débuté avec la pension de famille développée à Arles.

FONTENAY SOUS BOIS (94) – Hébergement de mineurs non accompagnés (en cours d’acquisition)

D’ici la fin de l’année 2021, Caritas Habitat fera l’acquisition d’un logement qu’elle remettra en location à l’association La Casa. 6 mineurs pourront ainsi être logés et accompagnés par l’association.

La Casa est une association d’aide aux mineurs non-accompagnés et aux exilé.e.s, qui s’attache à trouver des solution d’hébergement pour eux et s’engage à les soutenir dans leur parcours administratif et juridique.

Actuellement, La Casa permet l’hébergement et assure le suivi de 18 jeunes, mineurs et jeunes majeurs, dans 3 lieux d’hébergement différents, dont 2 appartements loués, et aide une dizaine d’autres jeunes sous des formes variées.

www.facebook.com/lacasaparis.asso

VILLEURBANNE (69) – Accueil de jour et tiers lieux (en cours d’étude)

La délégation du Rhône du Secours Catholique souhaite déménager et créer la Maison Sésame :

  • Un lieu d’accueil pour les personnes migrantes majeures isolées, en priorité en précarité d’hébergement ou à la rue
  • Un lieu « repère », où l’on est écouté, accompagné et/ou orienté
  • Un lieu comme à la maison : fraternité, sécurité, confiance, responsabilité
  • Un lieu où l’on expérimente, en adéquation avec le projet du Secours Catholique.

 

 

 

Les principales activités proposées par le SCCF : l’accès aux droits, l’accueil convivial, l’apprentissage du français, atelier informatique, atelier couture, atelier vélo, repas mensuel, foot, activités artistiques et culturelles, atelier coiffure.

D’autres activités sont en réflexion et pourraient être créées : art thérapie, formations 1ers soins, découverte cuisine française, cours de théâtre, danse, monter groupe de musique, séances de bien-être.

Les équipes de Caritas Habitat et de la délégation s’associent donc pour rechercher un local adapté au projet envisagé.

Arles - pension famille

ARLES (13) – une pension de famille (en cours d’acquisition)

Grâce à un partenariat actif avec Nexity Non Profit, Caritas Habitat a signé le 8 juin 2021 un contrat de réservation avec Primosud, filiale de Nexity, pour l’acquisition d’une pension de famille de 26 logements à Arles (Bouches du Rhône) au sein d’un projet immobilier de 118 logements. Dédiée aux femmes vulnérables, cette pension de famille sera gérée par l’Association Nationale d’Entraide Féminine Provence (ANEF). La livraison est prévue pour 2023.

MOT DU PRESIDENT DE CARITAS HABITAT, FRANK NASS

« Nous sommes heureux de pouvoir engager aujourd’hui avec Nexity et l’Anef Provence un projet immobilier dédié à des personnes fragiles et développé sur mesure pour répondre aux besoins de la communauté d’agglomération. Caritas Habitat poursuit son développement dans les Bouches du Rhône avec toutes les collectivités locales et acteurs de l’immobilier ayant à coeur de créer des logements qui bénéficient d’un accompagnement social nécessaire à l’insertion des personnes les plus fragiles. »

MOT DU PRESIDENT DE NEXITY NON PROFIT, CHIRISTIAN DUBOIS

« Ce projet de pension de famille destiné à accueillir des femmes en difficulté correspond à la volonté du groupe Nexity de faire une ville pour tous. Avec Nexity Non Profit, et le promoteur Primosud, nous mettons nos compétences et nos savoir-faire au service des collectivités, associations et bailleurs, qui accueillent et logent les personnes en situation de fragilité. », selon Christian Dubois, Président de Nexity Non Profit.

En créant Nexity Non Profit en 2018, Nexity a franchi un nouveau cap dans la mise en oeuvre de sa responsabilité sociétale et s’engage dans des initiatives concrètes en faveur du logement pour les personnes défavorisées. Cette démarche s’inscrit dans la conviction que porte le Groupe de la nécessité d’un parcours immobilier pour tous et dans la certitude qu’une entreprise se doit de prendre sa part et de produire aussi au service de l’intérêt général et du bien commun. Chez Nexity, cet engagement est ancien et a pris différentes formes. Dans une approche globale des parcours résidentiels et du logement accessible, nous avons ainsi toujours travaillé pour développer des solutions d’habitat à destination de ceux pour lesquels l’accès au logement est synonyme d’insertion sociale ou d’accès à l’emploi.

Conformément aux engagements du Groupe, le modèle économique de Nexity Non Profit est financièrement neutre.

MOT DU PRESIDENT DE L’ANEF PROVENCE, PHILIPPE PEYSSON

« La perspective d’ouvrir une pension de familles à Arles s’inscrit dans la volonté de l’Anef Provence de répondre aux besoins des publics les plus démunis pour leur permettre une insertion durable dans la société. Ce projet, porté conjointement depuis des mois avec Caritas Habitat et Nexity non profit permettra à notre association de promouvoir sur un nouveau territoire les valeurs d’entraide et de solidarité qui nous animent depuis plus de 60 ans ».

À PROPOS DE CARITAS HABITAT

Foncière sociale créée en 2015, Caritas Habitat, entreprise solidaire d’utilité sociale membre du Réseau Caritas France, développe et investit grâce à l’épargne solidaire, dans des projets immobiliers privés et publics porteurs d’innovation sociale. Associée à différents partenaires en charge de l’animation d’un projet social et de la gestion immobilière,

Caritas Habitat intervient en fonction des caractéristiques et des besoins de chaque association, aussi bien dans le champ du logement et de l’hébergement, que dans celui de l’économie sociale et solidaire, ainsi que dans le champ du « médico-social ».

A PROPOS DE NEXITY, LA VIE ENSEMBLE

Avec plus de 11.000 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros en 2020, Nexity, premier groupe immobilier français intégré, est présent sur tout le territoire et intervient sur l’ensemble des métiers de la promotion et des services. Notre plateforme de services nous permet de répondre à tous les besoins de nos clients, particuliers, entreprises, institutionnels et collectivités. Notre raison d’être ‘la vie ensemble’ traduit notre engagement à créer pour eux, des espaces, des quartiers et des villes durables qui permettent de tisser et retisser des liens. Nexity est notamment classé, pour la deuxième année consécutive, 1er maître d‘ouvrage de l’Association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA), membre de l’indice Bloomberg Gender-Equality (GEI sur l’équité femmes-hommes), et Best Workplaces 2021. Nexity est coté au SRD, au Compartiment A d’Euronext et au SBF 120.

A PROPOSE DE l’ANEF PROVENCE

L’ANEF intervient depuis 61 ans sur le territoire des bouches du Rhône, et agit dans le champ de la protection de l’enfance et de l’insertion par le logement. Elle accompagne plus de 800 personnes par an et possède 164 places d’hébergement.

 

BREST (29) – Accueil de jour / Boutique solidaire (en cours de travaux)

En début 2022, Caritas Habitat mettra à disposition les nouveaux locaux de la délégation du Secours Catholique

Caritas Habitat a acquis en Avril 2021 un immeuble dans le centre-ville qui sera dédié à la délégation finistérienne du Secours Catholique Caritas France. L’occasion de relocaliser ses bureaux, son accueil de jour et son épicerie solidaire. Une boutique viendra compléter ce projet prévu fin 2021.

Au cours de l’année 2019, la délégation du SC-CF du Finistère contacte Caritas Habitat pour lui faire part d’un projet de relocalisation de ses locaux totalement inadaptés et qui ne répondent plus aux normes de sécurité et d’accessibilité. Mi- 2021, Caritas Habitat acquiert les anciens bureaux d’une agence bancaire (moins de 500m²) pour y réaliser les travaux de transformation permettant d’installer les bureaux, l’accueil de jour, l’épicerie solidaire et une nouvelle boutique. Ainsi il sera désormais possible pour l’équipe de bénévoles et de salariés de :

  • Accueillir dignement les personnes en précarité en créant un lieu d’accueil chaleureux pour un moment de partage et de répit autour d’un café solidaire
  • Organiser des ateliers de convivialité pour les accompagner dans leur recherche de logement, d’hébergement et de lien social.
  • Dynamiser le local d’aide alimentaire en le transformant en épicerie sociale.

A ce jour, le chantier est en cours de finition pour une livraison des nouveaux locaux à la délégation, qui pourra, dès la mi-décembre, terminer l’aménagement intérieur.

BrestBrest