Parution du rapport de la pauvreté 2021 du SCCF

Pour son rapport 2021 qui alerte sur la dégradation du niveau de vie des plus pauvres, le Secours Catholique-Caritas France a complété son étude d’une enquête approfondie sur la question spécifique de l’aide alimentaire et de l’accès à l’alimentation, à travers une enquête menée auprès de 1 088 ménages qui ont eu recours à l’aide alimentaire d’urgence allouée par le Secours Catholique durant le premier confinement, de mars à mai 2020


Télécharger le rapport de la pauvreté 2021 du Secours Catholique-Caritas France

BREST (29) – Accueil de jour / Boutique solidaire (en cours de travaux)

En début 2022, Caritas Habitat mettra à disposition les nouveaux locaux de la délégation du Secours Catholique

Caritas Habitat a acquis en Avril 2021 un immeuble dans le centre-ville qui sera dédié à la délégation finistérienne du Secours Catholique Caritas France. L’occasion de relocaliser ses bureaux, son accueil de jour et son épicerie solidaire. Une boutique viendra compléter ce projet prévu fin 2021.

Au cours de l’année 2019, la délégation du SC-CF du Finistère contacte Caritas Habitat pour lui faire part d’un projet de relocalisation de ses locaux totalement inadaptés et qui ne répondent plus aux normes de sécurité et d’accessibilité. Mi- 2021, Caritas Habitat acquiert les anciens bureaux d’une agence bancaire (moins de 500m²) pour y réaliser les travaux de transformation permettant d’installer les bureaux, l’accueil de jour, l’épicerie solidaire et une nouvelle boutique. Ainsi il sera désormais possible pour l’équipe de bénévoles et de salariés de :

  • Accueillir dignement les personnes en précarité en créant un lieu d’accueil chaleureux pour un moment de partage et de répit autour d’un café solidaire
  • Organiser des ateliers de convivialité pour les accompagner dans leur recherche de logement, d’hébergement et de lien social.
  • Dynamiser le local d’aide alimentaire en le transformant en épicerie sociale.

A ce jour, le chantier est en cours de finition pour une livraison des nouveaux locaux à la délégation, qui pourra, dès la mi-décembre, terminer l’aménagement intérieur.

BrestBrest

Sommet de l’immobilier, Aménagement des Territoires et Innovation 2021 (5IATI)

CARITAS HABITAT reçoit le prix de la meilleure stratégie de l’innovation

Frank Nass Président de CARITAS HABITAT était invité au Sommet de l’Immobilier, Aménagement des Territoires et Innovation (5IATI) pour recevoir le prix de la meilleure stratégie de l’innovation, dans la catégorie Foncière, attribué à CARITAS HABITAIT, lors de la 7ème édition SIATI, qui se déroulerait le 6 octobre 2021 au Pavillon d’Armenonville, à Paris.

Le SIATI récompense, chaque année, les meilleures initiatives de l’immobilier et de la fabrique de la ville. Cet événement a pour but d’être une passerelle entre le public et le privé, l’occasion pour les leaders de ces écosystèmes de confronter leurs visions stratégiques, de partager leur expertise et d‘échanger dans un environnement propice.

Arles - pension famille

UN PROJET SOCIAL AU CROISEMENT DES CŒURS DE METIERS A ARLES (13)

L’acquisition d’une pension de familles de 26 logements dans le cadre d’un projet résidentiel développé par Nexity Non Profit (acquisition en VEFA) va permettre l’insertion par le logement de publics démunis comme les femmes victimes de violence. 

Ce projet s’intègre dans la politique du logement d’abord et de la lutte contre le sans-abrisme en accueillant des personnes cumulant un certain nombre de fragilités: faible niveau de ressource, situation d’isolement, parcours chaotique et difficultés de santé, voir psychologique ou psychiatrique. L’originalité et la pertinence de ce projet tient à la mise à disposition de compétences dédiées à l’accompagnement de ces publics vulnérables. 
La pension de famille sera gérée par l’Association pour l’Entraide Féminine (ANEF). 

Un partenariat avec Nexity Non Profit, une branche du Groupe qui « n’a pas vocation à générer de bénéfices »

Nexity Non Profit « n’est ni une société, ni une association, ni une fondation. Il s’agit d’une branche à part entière de notre groupe, à cela près qu’elle n’a pas vocation à générer de bénéfices » explique Christian Dubois Président de Nexit Non Profit. Agrégeant tous les métiers de Nexity, administration de biens, promotion immobilière… l’entité accompagne les associations dans la concrétisation de leurs projets de logement des plus démunis ou d’hébergement des sans-abris. « 

COTES d’ARMOR (22) – Reconversion d’un lieu de vie communautaire en pôle social (en cours d’étude)

L’acquisition d’un ancien lieu de vie d’une communauté religieuse, propriété des Sœurs Augustine a pour objectif de développer une offre à vocation sociale mixte (résidentielle et activités). Ce projet immobilier à fort impact social s’étudie en partenariat avec la Délégation Armoricaine du Secours Catholique Caritas France et la Maison de l’Argoat, acteur local de l’hébergement et de l’accompagnement social.

L’étude de site, qui s’étend sur 3,5 hectares et comprend 9 bâtiments, vise à construire un projet social cohérent, qui tienne compte des contraintes des bâtiments existants qui seront rénovés, et qui réponde aux besoins des publics spécifiques qui seront accueillis.

 Il est envisagé de développer environ 30 logements mobilisant différents dispositifs d’accompagnement social :

– Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale pour femmes victimes de violence,

– Logements pour femmes pré ou post maternité

– Lits Haltes Soin Santé pour l’accueil et l’hébergement de personnes vulnérables sans domicile fixe.

– Logements sociaux pour jeunes.

Ce pôle d’hébergement est conforté par des activités d’insertion : ressourcerie, garage solidaire, maraîchage.

Quant à la chapelle, lieu symbolique pour lequel les sœurs souhaitent préserver un usage digne, elle sera investie par la Délégation du Secours Catholique qui y développera un accueil de jour pour familles ainsi qu’un lieu dédié à la prière. 

https://maisondelargoat.fr/

93 MONTREUIL- une alternative à l'hotel

ALTERNATIVE A L’HEBERGEMENT IMMOBILIER : UNE SOLUTION INNOVANTE A MONTREUIL (93)

93 MONTREUIL- une alternative à l'hotel

« Ce partenariat avec Caritas Habitat et le Samu Social s’inscrit dans la droite ligne du combat que mène Montreuil contre le mal logement »
Gaylord Le Chequer, premier adjoint au Maire de Montreuil
Un immeuble de 16 logements à Montreuil (93) acquis auprès de la ville  dont les travaux ont démarré en février 2021 sera confié en gestion au Samu Social de Paris. Ce projet permettra d’accueillir des familles aujourd’hui hébergées à l’hôtel en proposant un accompagnement et une insertion dans un parcours résidentiel. 
MONTANT DE L’INVESTISSEMENT : 3 M€ toutes dépenses confondues (*)

La reconnaissance de la place des résidences sociales dans la mise en œuvre de la politique du logement d’abord

L’annonce faite par la Ministre du Logement d’une feuille de route 2021-2022 pour développer la production de résidences sociales était attendue par les acteurs du logement accompagné. Elle marque une reconnaissance par le gouvernement de l’importance des résidences sociales dans la mise en œuvre de la politique du logement d’abord, « un maillon essentiel de la politique du logement d’abord » pour reprendre les termes utilisés par Emmanuelle Wargon lors de la présentation de cette feuille de route.

L’Unafo a la conviction que les solutions proposées par le logement accompagné constituent des réponses adaptées à un grand nombre de situations en permettant l’accès à un logement autonome à des personnes qui, sans cette offre en logement accompagné, n’auraient d’autres solutions que la rue ou l’hébergement.

Les besoins existent, mais l’offre n’est pas à la hauteur, avec aujourd’hui une production insuffisante de nouvelles résidences sociales et une offre de logement qui stagne, voire qui régresse si l’on ne prend pas en compte la transformation des foyers de travailleurs migrants, qui ne crée pas de nouvelles capacités.

L’Unafo, qui a participé à la concertation préalable à la publication de cette feuille de route, se reconnaît dans les grands axes de la stratégie définie pour lever les freins à la production de résidences sociales : l’intégration à la politique du logement d’abord, l’information et la communication sur les réponses apportées aux besoins des territoires par les résidences sociales, la mobilisation du foncier disponible, la nécessité d’assurer un équilibre économique des opérations tant en investissement qu’en fonctionnement.

Lire le communiqué de presse ICI

Lien vers le communiqué de presse