Lourdes (65) – Résidence d’accueil



Après 12 mois de travaux, l’ancienne bergerie a été transformée en résidence sociale comprenant 6 studios, une salle polyvalente et un bureau.

LOURDES (Hautes-Pyrénées) : Le 21 septembre 2020 CARITAS HABITAT a livré une résidence accueil pour personnes atteintes de troubles psychiques

Attenante à la Maison Relais Saint Henry Sainte Nathalie, gérée par les Cités Caritas, cette ancienne bergerie a été achetée par Caritas Habitat en vue de la transformer et d’y réaliser des logements accompagnés. Les 6 studios aménagés et équipés, 1 bureau et une salle commune accueillent des personnes seules atteintes de troubles psychiques.

Questions à Florence CALLIOT, Directrice de l’établissement

Qu’est-ce qu’une Résidence Accueil ?

Une résidence d’accueil est dédiée à des personnes handicapées psychiques suivies par un service d’accompagnement (Accompagnement social, Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) ou (Services d’Accompagnement Médico-Sociaux pour Adultes Handicapés) (SAMSAH). e concept de résidence accueil, a été créé pour adapter les pensions de famille aux spécificités des personnes en situation de handicap psychique.

Les résidences accueil s’adressent à des personnes suffisamment stabilisées pour vivre en logement autonome, mais dont la fragilité rend nécessaires une présence qui, sans être continue, apporte sécurité et convivialité, ainsi qu’un accompagnement social.
L’attribution d’un logement en résidence accueil se fait par la commission d’attribution de la structure, avec une orientation pour la prise en charge par le service d’accompagnement.

Quels sont les objectifs de la Résidence d’Accueil ?

Les objectifs sont de

  • Loger des personnes exclues des dispositifs de logement du fait des conséquences de leurs pathologies psychiques,
  • Prendre en compte les personnes dans leurs difficultés de santé en leur proposant un projet de vie en milieu ordinaire avec un suivi du secteur psychiatrique présent dans leur quotidien,
  • Faire bénéficier les résidents d’un accompagnement social visant au développement de leur autonomie et s’appuyant sur leurs capacités,
  • Offrir aux résidents une forme nouvelle de logement où ils pourront préserver une part de liberté tout en bénéficiant des avantages d’une vie semi-collective, conviviale permettant la socialisation et la responsabilisation de chacun,
  • de développer les potentiels des résidents en leur offrant la possibilité de s’ouvrir sur l’extérieur.

Intervenants : Architecte : Cabinet d’architecture Defol & Mousseigne/ BE Fluides : Bureau d’études Carte/ BE structure : PEI/ Economiste : Bassi Economiste/ Entreprise Générale : Eiffage Construction/ Bureau de Contrôle : APAVE/ Coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé : APAVE

Montant de l’investissement:  540 000 € toutes dépenses confondues.

Surface : 127 m² habitable et 45 m² de locaux communs

Financement : Logements Sociaux type PLAI

Lieu : Avenue Monseigneur Rhodain, lieu dit Peyramale “La citoyenne” – 65100 Lourdes